L'Atelier Chantier Insertion Zigzag

Description

AtelierZigzagZigzag est une action de re-mobilisation en direction de femmes cumulant des difficultés d'ordre social, personnel et professionnel. Le public accueilli peut connaître une situation d'exclusion sociale, d'isolement et de rupture avec le monde professionnel. Zigzag permet ainsi de construire un parcours vers l'emploi durable.

Les contrats de travail d'une durée de 6 à 12 mois à raison de 20 heures hebdomadaires et la mise en situation de production sont les premières étapes du processus qui permet un accès aux savoirs-être, aux savoirs-faire et à l'identification des atouts professionnels transférables.
D'autre part, l'action consiste à travailler en partenariat avec les structures d'insertion, à la résolution des problématiques sociales périphériques des personnes, et à la construction d'un projet professionnel stable.

Un accompagnement socioprofessionnel est proposé pour permettre à la personne de définir et mettre en œuvre un projet professionnel cohérent par rapport à la réalité du marché de l'emploi.

Un travail est réalisé autour de la valorisation de soi, afin que la personne se sente en mesure de réaliser et faire aboutir des démarches socioprofessionnelles, de se projeter en emploi à moyen et long terme.

Au-delà de ces aspects, la création de lien social est particulièrement importante. Elle se réalise par le biais du travail en équipe, ainsi que par la mise en place d'activités périphériques concernant l'accès aux droits, le travail sur les techniques de recherche d'emploi mais également l'accès à la culture.


Objectifs

Favoriser l'accès à une première expérience professionnelle ou la reprise d'une activité professionnelle, permettant de travailler sur les freins principalement repérés chez un public féminin, en charge de famille et cumulant un certain nombre de difficultés périphériques (santé, garde d'enfants, maîtrise de la langue française, isolement.)

Mettre en place un accompagnement spécifique autour de la notion d'élargissement des choix professionnels permettant aux femmes de diversifier leurs expériences afin de se tourner vers des secteurs porteurs d'emploi.

Développer la notion de lien social et favoriser la rupture de l'isolement grâce à des temps collectifs mis en place notamment avec des structures de quartier autour des aspects d'accès aux droits, à la culture, de lutte contre les discriminations et en favorisant l'implication des participants comme acteurs des projets de quartier.


Typologie du public

  • Bénéficiaires des minima sociaux,
  • Demandeurs d'emploi de longue durée
  • Jeunes sans qualification.

Le public accueilli est également majoritairement issu des zones prioritaires, et souvent issu de l'immigration.


Modalités d'exécution

Remobilisation grâce à l'exercice d'une activité professionnelle et travail sur les freins repérés auprès du public féminin :

La mise en situation de travail dans le cadre des contrats proposés permet l'acquisition de réflexes incontournables pour l'emploi, avec un travail en priorité sur les notions d'assiduité et de ponctualité. En effet, les problématiques périphériques telles que les difficultés de garde d'enfants, de santé, d'endettement, de violences conjugales peuvent générer un certain absentéisme sur l'atelier. Pour pallier cette difficulté, la chargée d'insertion travaille de façon étroite avec les partenaires locaux sur les problématiques repérées. Dans ces situations spécifiques, la chargée d'insertion n'a pas vocation à résoudre seule ces difficultés mais réalise des orientations sur les structures adaptées et compétentes pour aider à leur résolution.

Accompagnement sur le projet et travail autour de l'élargissement des choix professionnels et la diversification des expériences de travail :

La mise en situation de production est basée sur l'exercice d'une activité de confection. Il s'agit par ce biais d'acquérir les savoirs être et les qualités d'adaptation au poste de travail pour faire des temps de production de véritables temps d'apprentissage. La couture est le support de la remobilisation mais aussi le moyen de valoriser des acquis professionnels. La rigueur, la précision, la minutie sont autant de qualités qui favorisent par la suite l'accès à l'emploi. L'encadrante technique base aussi sa mission sur le repérage des compétences transférables. Celles-ci peuvent concerner les savoirs de base tels que la maîtrise du français oral et écrit dans le cadre de l'application et de la compréhension des consignes techniques, les notions de calcul (proportions, unité de mesure...). Les constats dressés font par la suite l'objet d'observations auprès de la chargée d'insertion dont une des missions est de reprendre ces aspects avec la salariée, de faire émerger une demande éventuelle et de la traiter directement ou par le biais du partenariat existant. Cette démarche favorise la progression de la salariée sur l'atelier, en terme de production.

L'accompagnement socioprofessionnel se déroule sous forme d'entretiens individuels tous les 15 jours,
A ces rencontres s'ajoutent des bilans programmés tous les 2 mois en présence du référent de parcours, de l'encadrante technique, de la chargée d'insertion et de la salariée.
Il s'agit de balayer l'ensemble des champs ayant trait au contrat :

  • les aspects d'organisation : assiduité, ponctualité, articulation entre l'activité professionnelle et la vie personnelle, garde d'enfants...
  • les aspects techniques : atouts et transférabilité des compétences, difficultés liées à la production.
  • le travail en équipe, l'intégration au sein du groupe, la création de liens
  • les objectifs pour les prochains mois, qu'ils relèvent de l'aspect social ou qu'ils concernent le champ du projet professionnel
  • les souhaits ou besoins éventuels en termes de formation

Définition, validation et mise en œuvre projet professionnel : plusieurs étapes sont nécessaires pour accéder au projet. Dans un premier temps, un point est effectué sur les différentes pistes de métiers. Si la salariée n'a aucune piste, il sera alors nécessaire de lister les compétences professionnelles acquises lors d'expériences antérieures qui peuvent être transférables. Il est ensuite possible de mettre en œuvre les mesures permettant de valider ou invalider le projet, et d'orienter la salariée sur les offres d'emploi ou de formations adaptées. Un lien permanent avec le référent de parcours est assuré afin de coordonner l'accompagnement.


Création de lien social et rupture de l'isolement

La création de lien social existe inévitablement dans le cadre d'une reprise d'activité professionnelle quotidienne qui permet aux salariées d'être confrontées à un cadre collectif. Zigzag programme aussi des activités dites périphériques pour :

  • favoriser l'ouverture des personnes sur l'environnement extérieur,
  • favoriser leur mobilité en dehors de leur quartier d'habitation,
  • avoir accès à la culture,
  • renforcer le lien social entre elles,
  • développer les aspects de citoyenneté.

Ces activités sont mises en place le mercredi matin lors du temps de regroupement des deux équipes.

De ces activités et de notre partenariat avec les structures à vocation culturelle, émanent d'autres activités organisées en dehors du temps de travail : Biennales de la Danse, pièces de théâtre, spectacles de danses. Celles-ci nécessitent un travail de mobilisation et d'accompagnement des salariées dans le cadre de ces événements.

  • La découverte culturelle : des actions sont régulièrement mises en œuvre pour permettre aux personnes d'avoir accès à des lieux ou des activités jusque là souvent inconnus : Biennale d'art contemporain, musée de la résistance, musée urbain Tony Garnier, musée des tissus, soierie vivante, musée des Frères Lumière, etc.
  • Des partenariats sont également mis en œuvre avec des compagnies de théâtre pour permettre aux salariées de découvrir des activités inédites : un partenariat avec le théâtre du Grabuge sur des actions dites passerelles est régulièrement mis en œuvre et donne lieu à la création d'un spectacle permettant aux salariées de se rendre à des représentations en soirée. Un partenariat avec le Nouveau Théâtre du 8° et la Compagnie des 3/8 existe par ailleurs de longue date.
  • L'accès aux droits et les ateliers liés à l'emploi : différentes thématiques sont programmées en lien avec les demandes des bénéficiaires : l'élargissement des choix professionnels (CIDFF), l'égalité des chances, la conduite professionnelle, les techniques de recherche d'emploi, l'administration française, la gestion du budget (UFCS), initiation à l'outil informatique (MdEF). Une visite de la maison de justice et du droit ainsi qu'une intervention d'un juriste sur les questions liées au droit du travail sont programmées, la CPAM intervient également pour une information sur son domaine de compétence.

L'atelier ZigZag est soutenu par le Fonds Social Européen de l'Union Européenne dans le cadre du programme national "Emploi et Inclusion 2014/2020".

 

Régie de quartiers EUREQUA
2 rue Joseph Chalier
69008 LYON
Tél. : 04 78 76 45 84
Fax : 04 78 77 67 26

Mél : rq(at)eurequalyon8.fr
Plan d'accès
Métro ligne D - arrêt Mermoz-Pinel

Avec le soutien de

logo FSElogo ARA

logo grandlyon

Scroll to top