Historique et développement du jardin

Au commencement...jardin9

En 2007, a commencé une période de concertation des habitants, enquête réalisée en porte à porte et présentée en réunions publiques. De là, s'est formé un noyau dur d'une dizaine d'habitants qui se sont réunis en groupe de travail afin de réaliser leur règlement intérieur, cadre indispensable de l'action et de décider des aménagements prioritaires : clôture, création d'allées, d'arrivée d'eau, installation d'un lieu de stockage pour les outils, de jardinières pédagogiques...

Aximmo et la Région Rhône – Alpes ont financé ces investissements.
L'Etat, La Région Rhône- Alpes, le Grand- Lyon, la Ville de Lyon financent le projet en fonctionnement sur les lignes budgétaires de la Politique de la Ville.

Le démarrage

En 2008, le projet a connu son démarrage opérationnel sur le terrain.

Les travaux d'aménagement ont été réalisés et les habitants jardiniers se sont investis sur un espace d'environ 220 m2 : travail de la terre, création d'un puits perdu, réalisation d'une terrasse dédiée à la convivialité, aménagement d'un système de rangement des outils, plantations, arrosage, entretien, organisation des récoltes et d'animations (fête des voisins, repas partagés, inauguration...)
Parallèlement à cette dynamique, les enfants et élèves de l'Ecole Maternelle et Elémentaire Jean Giono, de l'Unité Pédagogique d'Intégration du Collège Longchambon et le secteur enfant, animation de quartier du Centre Social Langlet- Santy se sont investis sur deux parcelles pédagogiques constituées sous la forme de deux triangles de 4 m de côté. Des temps d'échanges ont été organisés avec les habitants-jardiniers, les enfants et les résidants de la Maison de retraite Edilys Madeleine Caille toute proche.

jardin1Les jardinières sont aujourd'hui à vocation ornementale. L'espace dédié aux habitants est à la fois ornemental, potager, aromatique et fruitier.
Les services des Espaces verts du Grand- Lyon Habitat, de la Ville de Lyon et l'Association des roses anciennes ont fortement contribué à l'embellissement par le don de plants ornementaux : Dahlias, Rosiers, Roses d'Inde, Capucines, Pensées, Giroflées...

Les habitants ont planté légumes, aromatiques, fleurs : Tomates, Pommes de terre, Artichauts, Choux, Choux de Bruxelles, Cardons, Haricots, Ail, Oignons, Melons, Piments, Basilic, Menthes, Roses d'Inde... Un figuier préexistait sur le terrain et un autre a été planté ainsi qu'un kiwi.

 

Approfondissement et développement

2009, marque l'année de l'approfondissement et du développement du projet.

Les habitants ont amélioré leur fonctionnement collectif en réunions et sur le terrain, il y a plus de jardiniers que l'année précédente et le groupe s'est féminisé. Le partenariat s'est également élargit : arrivée de nouvelles classes de l'Ecole Elémentaire, création d'un club jardin au Collège...
Tant et si bien que nous avons procédé à l'installation d'une troisième jardinière pédagogique.

Davantage de moments de convivialité ont été organisés et nous avons développé des projets avec des sculpteurs, plasticiens autour de l'Art Nature : création d'objets à partir de matériaux de récupération et d'éléments naturels ainsi qu'avec des conteurs, musiciens, comédiens autour de projets inter génération. Un bac à compost a été fabriqué par les habitants-jardiniers.

Une journaliste du Grand Lyon est venue réaliser un reportage sur le jardin qui s'intitule « changement climatique, histoires de héros ordinaires de l'agglomération lyonnaise » dans le cadre du Plan Climat. Il a été diffusé à la fête de la Science et un DVD a été donné aux participants. Il s'agit de témoignages des jardiniers qui expliquent les gestes qu'ils font pour l'environnement en participant au jardin et le vécu qu'ils en ont. L'occasion de mettre en avant l'implication citoyenne inhérente au projet de jardin collectif, partagé.

2010, la volonté de pérenniser et de s'étendre.

Le jardin du Pré Santy commence à avoir des bases solides et remporte un vif succès tant et si bien que les 220 m2 actuels même s'ils sont optimisés deviennent un peu juste.
Un terrain tout proche et jouxtant un Collège représente une perspective prometteuse de développement.

Quelques chiffres

  • 27 moments de convivialité
  • 31 réunions de suivi
  • 28 séances de jardinage pédagogique
  • 50 séances de jardinage collectif

Nous avons obtenu le label « Lyon : Ville Equitable et Durable » qui distingue les établissements, actions qui défendent une consommation durable et équitable, respectent l'environnement et prennent en compte l'utilité sociale. Un projet de récupération de l'eau de pluie a été mis en place.

2011, de nouveaux projets et un agrandissement qui se formalise...Jardin-extension

Les pourparlers autour de l'extension du jardin ont été entérinés. Une convention de mise à disposition d'un terrain de 550 m2 a été signée entre la régie de Quartiers EUREQUA, le Collège et le Département. Cet agrandissement représente une dynamique importante et fort intéressante tant au niveau de la participation des habitants que de la partie pédagogique à mettre en place.

Sur l'espace actuel, un parcours botanique « balades urbaines » a été élaboré sur la résidence qui dispose d'un patrimoine arboré remarquable, une signalétique du jardin sur le principe de l'Art Nature a été réalisée avec un sculpteur- plasticien, des sachets ont été confectionnés avec la lavande du jardin, une fête de la pomme de terre a été organisée pour la première fois, nous sommes allés visiter d'autres jardins d'habitants (Saint Genis Laval), nous avons cultivé des variétés anciennes de légumes (pomme de terre « Fleur de Pêcher », Topinambours, Chénopodes bon Henri- épinards et radis serpent ....

2012, une continuité d'action et un renouveau...

Avec l'agrandissement de nouvelles perspectives s'ouvrent et de nouveaux habitants peuvent adhérer au projet.. La démarche de mobilisation des habitants a été reconduite (porte à porte, réunion publique). La participation double.Un comité des jardiniers a été créé pour adapter le règlement intérieur et décider des plans d'aménagement (cabane, compost, allées, potager, espaces florales, parcelles pédagogiques...). Les travaux d'investissement sont financés par la Région Rhône-Alpes et le Grand-Lyon.

La roseraie du Parc de la tête d'Or donne pour ce nouvel espace une dizaine de rosiers anciens remarquable, l'histoire du quartier étant liée à la culture des roses.
La biodiversité est mise à l'honneur : une prairie fleurie est plantées ainsi que des herbes à coccinelles.
Les enfants du Centre Social conçoivent avec les habitants-jardiniers des nichoirs à coccinelles. Des abris pour les petits insectes du jardin sont fabriqués... De nouvelles variétés anciennes de légumes sont cultivées : Concombres Lemon, Melons Vieille France.

Le label Ville Equitable et Durable est relancé et nous le ré obtenons pour une durée de trois avec un nouvel outil d'échanges et de mutualisation : le club des labellisés.

La convivialité bat son plein, une inauguration est organisée en octobre.
Les visites de jardins se poursuivent car il est toujours enrichissant d'aller à la rencontre d'autres fonctionnements. Un projet « jardins de poésie » est menée avec une association culturelle qui proposent de faire découvrir des poèmes aux habitants dans le cadre du jardin.

Quelques chiffres :

  • 40 moments de convivialité
  • 43 réunions de suivi
  • 35 séances de jardinage pédagogique
  • 117 séances de jardinage collectif

2013, la volonté de maintenir et développer la dynamique engagée

L'extension du Pré SANTY offre la possibilité aux partenaires pédagogiques de s'investir sur du potager. Une crèche vient les rejoindre. Le Collège attenant ouvre une section au sein de la SEGPA « Espace Rural Environnement ». Des liens se mettent en place avec les élèves afin de faire avec les adhérents du jardin des bacs à compost. Les habitants-jardiniers réalisent eux-mêmes leur terrasse et leur système de récupération d'eau de pluie.

Cette année, l'ergonomie du matériel est mise à l'honneur. La volonté est de se doter d'outils pratiques et adaptés aux différentes difficultés et handicaps. Il peut s'agir de problèmes articulatoires et l'on se sert de bancs agenouilloir.... Dans cette idée, une étude est lancée sur la recherche de différents bacs sur élevés à la fois pour les tout-petits adaptés à leur taille, pour les personnes âgées notamment celles qui ont du mal à se baisser et pour les personnes en fauteuils roulant afin qu'elles puissent jardiner tout en pouvant circuler aisément.

Un projet de plantation de Muguet avec la Maison de retraite voit le jour au printemps afin de réaliser des petits bouquets pour les résidants, les adhérents et les partenaires...

Les habitants-jardiniers souhaitent continuer sur la lancée de 2012 en structurant davantage leur plan de culture et en accueillant de nouveaux participants qui viendront enrichir le collectif.

Quelques chiffres :

  • 38 moments de convivialité
  • 47 réunions de suivi
  • 48 séances de jardinage pédagogique
  • 224 séances de jardinage collectif

2014, maintenir la mobilisation des habitants et des partenaires de proximité

2014 sera l'année où il s'agira de maintenir la mobilisation des habitants et des partenaires de proximité voir de continuer à l'élargir.

Nous souhaitons poursuivre le soutien à un collectif fort et très investit. Un partenariat se profile avec la bibliothèque du Bachut. Nous poursuivrons les relations amorcées avec le réseau des parents d'élèves des écoles maternelle et élémentaire Giono.

Les habitants- jardiniers ont le projet notamment de poursuivre les ateliers de cuisine avec les produits du jardin avec la réalisation d'un cahier de recettes, voir d'un calendrier...

Nous étendrons notre volonté d'améliorer l'accessibilité sur la parcelle initiale.

Le projet de réaménagement des abords du centre social auquel sont associés les habitants- jardiniers sera l'occasion de nouvelles collaborations jardinières...

Régie de quartiers EUREQUA
2 rue Joseph Chalier
69008 LYON
Tél. : 04 78 76 45 84
Fax : 04 78 77 67 26

Mél : rq(at)eurequalyon8.fr
Plan d'accès
Métro ligne D - arrêt Mermoz-Pinel

Avec le soutien de

logo FSElogo ARA

logo grandlyon

Scroll to top